0
Blog

En sport, de nombreux paramètres sont essentiels pour optimiser la performance d’un sportif de haut niveau. Technique, physique, stratégie mais aussi motivation, confiance en soi et … gestion du stress ! Au boulot, c’est la même chose, pour être au maximum de votre potentiel il faut savoir gérer votre stress.

Abordons donc le mot tabou « stress », qu’en est-il ? Vous ressentez un déséquilibre entre ce que l’on vous demande de faire dans le cadre professionnel et les ressources dont vous disposez pour y répondre. Lorsque l’on parle de ressources il s’agit autant des ressources matérielles (collaborateurs, matériel, lieu) que mentales (compétences, croyances, compréhension, ressenti). Le stress d’avant une compétition, un challenge, est positif. Il permet à votre corps à se préparer. Mais trop de stress et de manière récurrente est extrêmement néfaste sur le long terme entraînant d’importants problèmes de santé.

Des dossiers qui s’accumulent, des délais raccourcis, des objectifs inatteignables, des demandes peu claires, aucune reconnaissance de votre chef, des agressions verbales des patients/clients, 245 nouveaux mails, un mail reçu vous mettant en cause et bien sûr copie » la terre entière », un jour c’est la goutte d’eau de trop et on craque. Logique !

Alors même si l’on pense sérieusement que les entreprises doivent supprimer toute source de tension, il sera plus efficace d’adopter certaines techniques pour gérer par vos propres moyens le stress. Les anglais appellent cela le coping, oui vous pouvez aussi vous faire des copains et des copines, mais le coping dans notre cas est l’art et la manière de « faire face à ».

Technique 1 : Prenez conscience de vos propres évaluations

Dans une situation identique stressante, une file d’attente qui grandit à votre guichet, des cases à traiter qui s’accumulent, une présentation powerpoint à finaliser avant une réunion, deux personnes ne réagiront absolument pas de la même manière. Ceci est dû à la représentation que l’on se fait d’une situation. Cette évaluation de la situation dépend entièrement des injonctions que l’on se porte  » je dois être irréprochable »,  » je dois être honnête »,  » je dois être le meilleur », et de notre vécu.

Alors si un client est mécontent et qu’il râle, peut-être qu’il est particulièrement mal luné ou vraiment stressé et que ce soit vous ou une autre personne, peu importe. Que votre collègue ne vous dise pas bonjour, ne signifie pas qu’il vous en veut de quelque chose, peut-être qu’il est simplement éreinté de la nuit avec un nourrisson,  que votre chef ne s’intéresse pas à votre réunion ne signifie pas qu’il ne t’intéresse pas à votre job, mais il a peut-être ce matin là d’autres préoccupations.

Alors partez du principe, que rien n’est personnel. Cela ne vous concerne pas que les autres soit grincheux, absents, déconcentrés. Dites vous que ça ira mieux demain 😉

  • Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle.

Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leurs rêves, de leurs peurs, de leurs colères, de leurs fantasmes. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles. (Les quatre accords toltèques)

Technique 2 : Dédramatisez

Celle-ci est une de mes préférées. Si vous avez toujours eu envie de vous lancer dans le théâtre, c’est le bon moment. Petite mise en scène, envisagez le pire dans la petite altercation avec un collègue ou la froideur de votre chef passe ! Poussez la scène à son apogée, tentez le  » Et si j’étais licencié ? « . Et bien avant d’arriver à une situation catastrophique, il y a de nombreuses étapes : les allocations chômages, un travail alimentaire, un coup de pouce financier de la famille, le gel des échéances de prêt. Autant d’étapes qui laissent le temps de se retourner. Alors on dédramatise, un rapport rendu en retard n’est pas la fin du monde. Respirez, à vous d’entrer en scène !

Technique 3 : Sachez apprécier votre valeur professionnelle

Pas évident quand depuis l’enfance, notre éducation typiquement française nous conditionne à croire que nous sommes inférieurs aux autres. Combien de fois honnêtement avez-vous penser «  Je ne suis pas capable », «  Je n’ai rien d’exceptionnel », « les autres sont meilleurs que moi », «  Je suis nul ». Voilà, on est d’accord, beaucoup trop de fois.

Mais attention, ce ne sont que des croyances, incrustées certes depuis votre tendre enfance, vous croyez qu’elles font partis de votre ADN ou elles reviennent lorsque vous doutez. Vos croyances sont liées à un vécu, un ressenti, mais en rien ne sont vraies.

Pourtant, ce qui est certain, c’est que chacun a ses propres compétences, toutes différentes des uns ou des autres. L’un sera techniquement incollable sur un logiciel, tandis qu’un autre sera bon par son approche généraliste, tandis qu’un troisième aura une faculté dans le relationnel. Rien de comparable, mais tous ont de la valeur. Même entre deux professionnels de même métier, la valeur de chacun sera différente selon leurs processus personnels.

Donc ne remettez jamais en cause vos valeurs professionnelles et personnelles !

EXO PRATIQUE :

Petit exercice pour identifier vos valeurs : listez quelles sont vos valeurs, et demandez à votre entourage de vous lister vos valeurs. Vous verrez le résultat est étonnant, et très largement au dessus de vos croyances.

Vous avez un mode opératoire extraordinaire, n’en doutez plus ! Comme en vélo, vous savez pédaler mais vous ne vous posez jamais la question comment vous faites du vélo, vous savez faire c’est tout.

Dans un contexte particulier à vous, vous savez être efficace. Chacun d’entre nous dispose d’un super pouvoir.

Si vous souhaitez découvrir votre super pouvoir, suivez la formation de 2 jours de Joël Guillon, expert pour vous faire découvrir votre excellence.Dates et lieus des stages

Technique 4 : Devenez observateur

Enliser dans ses soucis, il est difficile d’être toujours objectif.

EXO PRATIQUE :

Tentez la technique de l’observateur, regardez vous et considérez la situation de manière neutre. Est-ce que toute cette dépense d’énergie est vraiment utile ? Allez, réfléchissez vous avez sûrement mieux à faire !

En y ajoutant une petite note d’humour, il peut être drôle de voir la situation sous un autre bord. Ce collègue hors de lui est tout de même risible, pas besoin de rajouter de l’huile sur le feu. Votre réaction disproportionnée est comique qu’en on y pense. Est-ce qu’une commande en retard va réellement chambouler  votre vie ? Une petite boulette dans un fichier excel, ça arrive à tout le monde. Oui même une erreur de devises. Allez penser à l’apéro de ce soir, vous aurais de quoi faire rire vos amis !

Technique 5 : Relaxez vous 10 minutes par jour et faites des breaks

Effet garanti, vous gagnerai 3 heures d’énergie au quotidien ! Ca vaut le coup d’essayer. La preuve, cette manager dans l’aéronautique très cartésienne avec des journées de 11h et des poses déjeuners sur le pouce, tente le tout pour le tout en s’inscrivant une fois par semaine à un cours de yoga et en s’arrêtant au café deux fois par semaine au café après avoir déposé ses enfants à l’école.  Son objectif, apprendre à déconnecter avec son boulot. J’avoue l’argument choc a été de comprendre qu’en prenant du temps pour elle, elle serait encore plus efficace dans son travail. Un retour sur investissement plaisant et excellent !

EXO PRATIQUE : Enumérez les différents moments de relax de la journée ? Faites le point pour soit améliorer la situation soit vous assurer qu’elle se réitère.

Technique 6 : Coupez votre portable en sortant du bureau, et ne ramenez pas de dossier le week-end

Facile à dire, mais c’est essentiel de ne pas tout miser sur votre vie professionnelle. Tout est question d’équilibre, et il est impératif de savoir mettre des barrières entre vie professionnelle et vie familiale.

EXO PRATIQUE : Listez dans votre agenda, les moments consacrés à votre famille, vos enfants, au sport, aux discussions avec vos amis. Un petit déséquilibre est facile à rétablir, prévoyez d’aller chercher votre petit dernier à l’école ce vendredi, profitez de votre pause déjeuner ou du trajet du retour pour appeler un ami et organiser une soirée, surfez sur les destinations de vacances pour lancer l’idée avec votre conjoint. 

Technique 7 : Sachez identifier les facteurs de stress

Evident, soit mais en période de stress, il est rare qu’on prenne le temps d’identifier ce qui nous empoisonne. Avec du recul, faites le point sur une situation particulièrement stressante : un entretien avec votre chef, une présentation à rendre dans l’urgence, un rendez-vous en retard, une présentation à faire devant un public, une réunion à mener en anglais, un sujet que vous maîtrisez moins …

En analysant la situation à froid, vous pourrez mettre en place des barrières de protection. Soit pour mieux vous y préparer, soit pour l’éviter dans la mesure du possible. Identifier ce qui vous est particulièrement stressant permet de réduire de manière considérable l’effet du stress !

Technique 8 : Mettez en place votre rituel

La plupart des sportifs ont des rituels avant une compétition. Moment de relaxation, méditation, respiration abdominale, promenade, musique, s’occuper d’une plante, discuter et blaguer à la machine à café, écrire, se mettre dans sa bulle. Un moment personnel pour se calmer ou se mettre en conditions. Sachez identifier ce qui vous fait du bien pour vous y entraîner régulièrement pour qu’il devienne un automatisme. Ainsi en période de stress important, vous saurez y puiser toutes les ressources nécessaires.

Technique 9 : Ayez à disposition des petits remèdes naturels

Rien de mal à se faire du bien ! Dans les petits remèdes naturels, je vous proposerai déjà de boire suffisamment d’eau dans la journée. Et pour les coups de pouce, en homéopathie Gelsénium pour apaiser les émotions. A prendre en cas de crise, et la veille + 1h avant un événement stressant.

Autre remède naturel que je conseille particulièrement : les fleurs de Bach pour apporter maitrise et sérénité au quotidien L’incontournable Rescue

Technique 10 : Apprenez à vous protéger

Comme dans un sport tel que le judo, lorsque l’on se fait attaquer, il faut se défendre. Dès qu’il s’agit du sport, cela parait évident, mais en entreprise ça l’est beaucoup moins. Faute à quoi, aux échelons ?

Alors la base est de ne pas prendre les critiques à titre personnel. Votre chargé d’affaires ou le responsable de la logistique est mal luné, en quoi cela vous regarde ?  Il se peut que leurs paroles dépassent leurs propos, mettez celà sur le compte de la fatigue ou de stress. Ils pensent que vous avez mal gérés une situation ? Ca ne reste que leur appréciation. Une fois que le moment délicat sera passé, revenez pour éclaircir ce point de vue ou demander des explications.

Apprendre à se protéger, c’est aussi savoir dire NON. Non, on ne me parle pas ainsi. Non, je ne peux pas arrêter ce que je suis entrain de faire pour envoyer un mail. Non, je ne suis pas disponible pour faire des heures supplémentaires ce week-end. NON !!! Un petit mot qui vous permettra de vous protéger et ne pas tout accepter. Ainsi disposant de votre propre pouvoir de décision, votre niveau de stress pourra descendre d’un niveau.

Fondatrice d'Inventivité, agence de Créativité & Design thinking. S'il fallait tirer un fil conducteur, cela serait celui de la Créativité ! Son expertise, l'art d'apporter des solutions innovantes et rendre faisable des projets tinatesques : Lancement de nouveaux programmes aéronautiques pendant de longues années, puis création d’une start up numérique, édition d'un livre, associations dans des aventures entrepreunariales. Créer de nouveaux business plan, nouveaux services, nouveaux process ...bref vous l'aurez deviné : Créer est un art de vivre qui nourrit et embellit la vie. Tout devient enfin possible ! Spécialiste d'outils en innovation (Design Thinking, Canvas, Océan Bleu), accompagnant dans leurs défis de nombreux entrepreneurs et dirigeants depuis quelques années, j'ai nourri la conviction qu'il existe des solutions innovantes pour relever chaque défi business. Et que chacune et chacun d'entre nous porte en lui cette créativité qui permettra d'innover. De ce constat est né Inventivité. Il était urgent d'apporter des ressources spécialisées, de l'accompagnement en créativité & design thinking et des petites bulles d'oxygène pour plus de solutions créatives dans nos organisations. Sa mission : accompagner celles et ceux qui veulent libérer leur créativité, et les aider à trouver des solutions créatives pour relever les nombreux challenges de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres publications