1
Non classé

Comment prévenir le Burn-Out ?

Avec les premiers grands week-end de Mai, prenez un jour de congés pour … ne rien faire de spécial justement ! Si, justement, éviter un burn out. Oui, parcequ’à la différence d’un mauvais rhume, le burnout n’a pas de saison de prédilection et le mois de Mai pourrait vous piéger. Alors faire le plein d’énergie pendant les jours fériés est un anti burn out miracle.

Le burn out, l’épuisement professionnel, touche tout le monde et principalement des personnes très impliquées dans leur travail. Aie, ça vous parle ? Oui justement parce que souvent en étant très, ou trop, impliqué dans son travail, on ne voit pas le burn out poindre son nez. Le stress s’accumule est il devient difficile de faire la part des choses entre les vraies urgences à traiter et ce qui n’est pas essentiel au bon fonctionnement de la journée et vous éloigne de vos priorités. Attention, c’est cet sur engagement qui peut entrainer un épuisement professionnel dès lors qu’il y a surenchère toujours plus importante de la rentabilité et en contrepartie aucune reconnaissance du travail réalisé. La perfection est impossible et encore moins rentable, alors focus sur les priorités. Et la première en ce mois de mai, est de prendre du temps pour vous.

Premier signe de burn out : « En mai, il y a trop de jours fériés ! « 

Sur ce sujet mon avis a bien changé. Tout d’abord salariée, j’ai forcément adoré les grands week-end, je les ai même programmé en début d’année pour optimiser mes vacances. Des jours supplémentaires pour pouvoir partir. Puis est venue le temps de livrer des pièces d’avions à l’heure, et un autre temps encore, pour livrer une marketplace à des actionnaires, et là j’ai commencé à détester ce mois de Mai en gruyère. Car les week-end n’ont seulement ne s’arrêtaient pas à trois jours, mais pouvaient s’étaler selon si le jour férié tombé en milieu de semaine. Comment être à l’heure, si les heures de travail disponibles sur le mois chutaient. A présent, est venu le temps de me dire que finalement ces jours fériés sont bien utiles. Car rien de tel que des salariés et collaborateurs reboostés après avoir fait le vide quelques jours. Coupé court avec le stress ambiant, les objectifs de cadence, la pression de résultat. Alors même si nous avons l’impression de perdre du temps, rassurez vous la performance sera au rendez-vous à la rentrée de ces grands ponts.

Un salarié heureux est 6 fois plus créatif (Lisez http://bizlougne.fr/index.php/2017/01/27/secrets-des-toulousains-champions-du-bien-etre-au-travail/)

Insconscient, irréaliste, naïf, j’imagine que vous ne me prenez pas au sérieux et pourtant vous pouvez continuer de vociférer que le mois de mai ne sera pas travaillé en vu de ces nombreux week-ends prolongés, voyez plutôt les choses autrement.

Et si ces jours fériés vous permettaient de faire le plein d’énergie ? Un excellent anti burn out.

A première vue, votre to do list n’avancera pas, et vos disponibilités pour organiser des réunions se verront revues à la baisse. Et pourtant … déontologiquement parlant, impossible de vous mettre au boulot le 1er mai, et si le petit brin de muguet n’aura pas raison de vous, vous ne trouverez guère trop d’acolytes pour rejoindre les rangs.

Alors saisissez cette opportunité pour réellement profiter de ce day off  et arrêter votre superbe machine mentale qui aurait tendance à réorganiser tout votre planning de la semaine sur les quatre jours restants, recalculant, compressant l’existant.

Faites le vide, c’est un jour férié. Lâchez prise, vos objectifs peuvent attendre,optez pour spontanéité et plaisir.

En clair, ces jours fériés seront votre anti burn out ! Débranchez la machine avant quelle ne chauffe trop et n’explose. Des jours non travaillés qui s’avéreront nettement plus productif au final que de pousser la cadence à son point de rupture.

Une bonne façon de lutter contre le burn out est de mettre en place un rituel dans le long terme. Alors commencez avec ces jours fériés de mai.

1- Déléguez le planning des activités de la journée

Difficile de déléguer car c’est c’est un peu perdre de son pouvoir et s’obliger à faire confiance. Pour une fois, laissez vous guider par votre famille ou vos amis pour organiser cette journée. La journée sera forcément différente de celle que vous auriez pu organiser, mais laissez vous surprendre par toute sa richesse. Peut-être que même une journée de calme sans avoir à rentabiliser le trajet voiture, à seulement rester sur sa terrasse à bouquiner pourrait vous apporter beaucoup de bienfait. Le seul risque ? D’y prendre tellement goût qu’à votre retour au boulot, vous seriez peut-être tenter de déléguer vos activités à vos collaborateurs … pour leur plus grand plaisir.

Savoir déléguer, tout un art ! Retrouvez la méthode en détails

2- Déconnectez vous … complètement

Il est bien sûr essentiel de se déconnecter complètement de sa boîte mail. Pas question de prendre de l’avance sur les 487 mails non traités !

L’idée même insensée d’éteindre son téléphone portable ou de mettre hors de sa vue son ordinateur, vous procurera un délice.

A lire : Regardez ce qu’il arrive quand on se déconnecte vraiment …

 

3- Oxygénez-vous

Comment ? En commençant par envisager son travail autrement et en évitant de se sentir bloquer dans une impasse. Une réelle source d’épanouisement à portée de main. Faites comme les écrivains en mal d’inspiration, changez d’air. Il est scientifiquement prouver qu’en changeant d’environnement et en ne se focalisant plus sur la solution à trouver, les idées viennent à elles-mêmes. Profitez donc de ces longs week-end en famille pour  :

  • faire des grandes promenades en forêt ou en bord de mer
  • vous remettre au sport : vélo, footing, natation
  • vous occuper à des tâches qui ne demandent pas de réfléxion : épluchage de légumes avec belle maman, jardinage, bricolage, peinture

Bref, tout ce qui peut vous libérer la tête. Un vent nouveau souffle et vous allez vite en ressentir les bienfaits !

4- Faites le point !

Dans ces moments « out the office », des idées surprenantes peuvent vous apparaître, une nouvelle façon d’envisager une situation problématique, très bien, notez juste ce qui vous vient à l’esprit. Petit carnet ou notes sur votre mobile, dans un premier temps, jetez simplement les mots en vrac pour ne pas les oublier, et vous libérer à nouveau l’esprit. Dans un second temps, prenez un petit moment pour vous pour faire le point. Si vous en avez envie, si non ça attendra le moment voulu. Pour ma part, j’aime particulièrement les grandes balades qui me permettent d’admirer le paysage tout en me recentrant sur ce qui est essentiel dans ma vie. Ainsi des petites contrariétés au boulot peuvent d’un coup être mises de côté. Prendre du recul sur ce qui est important permet ainsi d’agir dans le moment présent et de prendre les bonnes décisions. Eloigné de votre bureau et des sollicitations de votre patron ou collègues, vous pourrez vous octroyer le temps de faire un point. Vous posez les bonnes questions ? Est-ce que j’aime ce que je fais tous les jours ? De quoi je rêvais plus jeune ? Aurais-je des regrets en continuant dans cette voie ?

5- Et profitez en pour prendre de bonnes résolutions

Parfois à l’occasion de ces moments en famille, on prend conscience de ce qui nous fait du bien et est important à notre bonheur : prendre du temps avec les enfants, faire du sport, lire, voyager … Alors pendant ces ponts de Mai, faites les point sur ce qui est essentiel pour donner une nouvelle direction à votre quotidien. Alors finalement un week-end de trois jours, ça vous plaît ? Essayez de vous bloquer chaque semaine, au moins une soirée, une après-midi, quelques heures en début de matinée uniquement pour vous. Pas question de potasser une présentation ou  mettre à jour son profil Linkedin, un vrai moment à consacrer à vos centres d’intérêt : cinéma, lecture, musique, running … un moment privilégié pour recharger vos batteries.

Alors, ça vous relax les grands week-end ?

Fondatrice d'Inventivité, agence de Créativité & Design thinking. S'il fallait tirer un fil conducteur, cela serait celui de la Créativité ! Son expertise, l'art d'apporter des solutions innovantes et rendre faisable des projets tinatesques : Lancement de nouveaux programmes aéronautiques pendant de longues années, puis création d’une start up numérique, édition d'un livre, associations dans des aventures entrepreunariales. Créer de nouveaux business plan, nouveaux services, nouveaux process ...bref vous l'aurez deviné : Créer est un art de vivre qui nourrit et embellit la vie. Tout devient enfin possible ! Spécialiste d'outils en innovation (Design Thinking, Canvas, Océan Bleu), accompagnant dans leurs défis de nombreux entrepreneurs et dirigeants depuis quelques années, j'ai nourri la conviction qu'il existe des solutions innovantes pour relever chaque défi business. Et que chacune et chacun d'entre nous porte en lui cette créativité qui permettra d'innover. De ce constat est né Inventivité. Il était urgent d'apporter des ressources spécialisées, de l'accompagnement en créativité & design thinking et des petites bulles d'oxygène pour plus de solutions créatives dans nos organisations. Sa mission : accompagner celles et ceux qui veulent libérer leur créativité, et les aider à trouver des solutions créatives pour relever les nombreux challenges de demain.

Comments  ( 1 )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres publications