0
Non classé

Comment trouver du sens à son travail ?

Concrètement ?  Difficile exercice mais à constater tous les  » Comment redonner du sens à mon job ?  »  » Comment rester motivé au boulot ? « ,  » Comment  aimer le travail que je fais ? » que nous nous posons tous, j’ai souhaité expérimenter une méthode pragmatique pour vous aider à trouver le bon sens.

En effet cette question de sens fait sens, je me la suis posée il y a quelques années lorsque je travaillais dans l’aéronautique. J’avoue il y a pire comme secteur, et contribuer au lancement d’un nouveau programme avion, ça peut même être très excitant. Néanmoins la question me taraudait de plus en plus. Qu’est ce que j’apportais concrètement à la société ? En quoi je suis réellement utile ? Quelle est ma mission sur Terre, questions farfelues mais réponses inconnues. Bref, j’étais perdue.

Alors, concrètement comment trouver ce petit plus qui fait toute la différence ?

Les « 17 conseils pour … donner du sens à son job de Capital, était une première piste intéressante à creuser :

http://www.capital.fr/carriere-management/dossiers/71-conseils-pour-etre-plus-heureux-au-travail-523471/17-conseils-pour-donner-du-sens-a-son-job

 Conseil n°1 : Repartir du bon pied

Une petite marche rapide pour aller acheter mon sandwich et option escalier pour retourner à mon bureau au troisième étage, et le rythme était enclenché. Cependant ces petits kilomètres ne m’aidèrent toujours pas à donner du sens à mon boulot.

Allez, c’est le premier pas le plus difficile … je continue

 

Conseil n°2- S’accorder un bilan de compétence approfondi

L’idée de prendre du temps pour faire un point sur mes compétences et mon savoir faire me séduisait. Parcontre l’option « Bilan de compétences » en cabinet spécialisé  ne me semblait pas vraiment fiable à mon sens, et préférai m’en remettre à d’autres outils qui ont fait leur preuve et ne souhaitait pas mettre mon avenir dans les mains d’un consultant sous-traitant à l’interprétation étriquée.  Quitte à me remettre en question, autant y aller à fond et ne pas me contenter d’une analyse qui me maintiendrait dans ma zone de confort.

A défaut de savoir en quoi je pouvais être compétente, j’opte de préférence pour des tests psychologiques type MBTI permettant de comprendre notre fonctionnement, assumer nos choix et nos préférences. http://www.16-types.fr/modele-MBTI-0-introduction.html

Conseil n°3 – Multiplier ses centres d’intérêts professionnels

Rien de tel en effet que d’avoir d’autres projets, pour lâcher la pression. Elargir le champ des possibles redonne confiance.

Varier les expériences permet en effet de réaliser son travail avec plus de plaisir. Alors  rédaction d’un blog, siège au comité d’entreprise, gestion pour une association, formation à des étudiants. Autant d’idées différentes que de plaisir. Dans la multiplication des activités, ce qui est intéressant c’est la synergie qui peut s’en dégager et permet de gagner en compétence et efficacité.

Et dans cette famille, je voudrai le slasher … Créateur sur mesure de sa vie professionnelle, il se réinvente sans cesse et invente un nouveau rapport au travail. Une bonne solution. A découvrir ici http://www.forbes.fr/entrepreneurs/les-7-vies-du-slasher/#

Conseil n°4 – Tirer parti de ses passions et hobbys dans son job

Ca peut fonctionner mais pas toujours. Mon hobby pour la lecture, n’a jamais trop trouvé sa place dans mon boulot. Parcontre je suis convaincue qu’un hobby partagé avec des collègues renforce la cohésion. Séance de wakeboard, sortie au théâtre, footing, goût pour les voyages … autant de sujets qui permettent de renforcer les liens avec nos collègues. Alors ne soyez pas timide, annoncez la couleur même si votre hobby est la musique des années 80.

Conseil n°5- S’accorder de petits plaisirs

Ah oui j’adhère entièrement à ce conseil !Une façon simple de retrouver le sourire au quotidien. Prenez exemple sur  Les toulousains, champions du monde du bien être au travail d’après une étude menée par Linkedin en octobre 2016.

Pour prendre conscience des petits plaisirs octroyés dans la journée, le concept des 3 kiffs par jour de Florence Servan-Schreibe est une super devise. Une bonne tasse de thé, une franche partie de rigolade dans l’open space, une pause de déjeuner dans l’herbe. Petit bonus, la bonne humeur est contagieuse, alors faites passer 😉 Par ici la recette magique de Florence

 

Conseil n°6 – Découvrir à quoi sert reellement son labeur quotidien

Oui c’est un détail, mais savoir pour quoi on travaille tous les jours ça aide  à se sentir impliquer. Alors pour ne pas avoir l’impression de jouer dans « un jour sans fin », visualiser le but final de notre travail entraîne une motivation en profondeur.

Une étude très intéressante a été menée par Harvard Business démontrant que les cuisiniers faisaient une meilleure cuisine lorsqu’ils voyaient les clients.

Lorsqu’ils voient le client, les employés peuvent se sentir plus appréciés, plus satisfaits de leur travail et plus disposés à faire des efforts (HBS)

Une conclusion de l’expérience menée :

Etre apprécié donne du sens au travail. Les gens ont le sentiment que ce qu’ils font compte. Les relations humaines semblent provoquer cela

A lire l’expérience Harvard Business

Alors même si vous ne travaillez pas dans un secteur attractif, vous pouvez toujours exercer un job plein de sens ! Demandez à voir l’objet final que vous contribuez à fabriquer, comprenez le rôle de votre entreprise, les fonctions de vos collègues. Bref, menez l’enquête …  que font vos clients ? Si votre entreprise ne semble vraiment pas déceler un sens, bonne nouvelle, vos clients eux peuvent en avoir un 😉

Conseil n°7 : Mobiliser son energie au service d’une bonne cause

Oui parce que accessoirement ça fait du bien de se sentir utile !

Comité d’entreprise, association d’école, association de quartier, trésorier du club de foot, bénévolat à la Croix Rouge, autant de sujets variés pour révéler votre fibre de bénévole.

Alors si le bénévolat vous séduit, rendez vous sur le site officiel du bénévolat en France https://www.francebenevolat.org pour y retrouver des propositions de milliers d’associations.

Il existe également des partenariats pour les salariés d’entreprises qui souhaitent s’engager :  Engagement des salariés

 

Conseil n°8 : Proposer des gestes simples en faveur de l’écologie

On ne saurait que trop le rappeler, alors pour trouver plus de sens à mon travail, j’agis en faveur de l’écologie à mon niveau. Première résolution ferme : venir à vélo au travail.

 Une impression sur six est inutile, un gobelet en plastique peut mettre 1.000 ans à se dégrader… Voici 10 gestes simples pour aider à la protection de l’environnement… et faire des économies.

Comme moi, découvrez Les 10 gestes écolo en entreprise !

Conseil n°9 : Passer un bon coup de plumeau dans votre carnet d’adresse

L’idée de Capital est de se tenir éloigner des personnes toxiques en les tenant à distance.

Quand nous sommes engagés dans une relation toxique, notre corps réagit : fatigue, nervosité, contraction…

Pourquoi garder des numéros de personnes avec qui ne je suis plus en contact depuis plusieurs années ?

Done ! Allestée de 87 contacts je me sens vraiment légère.

 

 

Conseil n°10 : Se mettre en danger

L’idée principale ici est de se reconnecter à sa créativité en s’autorisant à penser différemment. The famous « Think out the box ».

Option 1, exercer des sports extrêmes peut-être en effet une bonne idée mais on n’est pas tous des Mike Horn :  Une exigence absolue de performance !

Option 2 plus soft : plan de reconversion, nouvelle formation, bref pas besoin de claquer votre démission ou grimper un 8000m sans oxygène, il suffit de trouver votre juste mesure. Remettre en cause son poste, entreprendre une nouvelle formation ou un changement de carrière la trentaine bien passée ça a de quoi être aussi stressant qu’une traversée en solitaire.

Dans les deux cas, un bon shoot d’adrénaline au programme !

 

Conseil n°11 : Se débarrasser du superflu, à la maison comme au boulot

Allons-y gaiement ! C’est une hygiène de vie, presque une philosophie ! (Laurence Paré dans « L’Art du désencombrement » (éditions Jouvence)).

Commencez par votre bureau, vos dossiers sur votre ordinateur, vos mails, vos archives entassées depuis des années dans votre armoire. Promis, l’effet positif est immédiat !

 

Conseil n°12 : Relire des philosophes

Effet de mode ou non, peu importe. L’intérêt est de réfléchir, se poser les bonnes questions et profiter de l’observation affinée de sages. Si vous ne comptez pas relire d’ici vos prochaines vacances votre petit traité de philosophie, retrouvez ici un condensé ludique :

Les sept paradoxes décapants de philosophes a appliquer au travail

Pour ma touche personnelle, je rajouterai  » La Puissance de la Joie » de Frédéric Lenoir :

Plus intense et plus profonde que le plaisir, plus concrète que le bonheur, la joie est la manifestation de notre puissance vitale. La joie ne se décrète pas, mais peut-on l’apprivoiser ? La provoquer ? La cultiver ?

Conseil n°13 : Tracer un « mind mapping » pour évacuer les corvées

A la première lecture, j’ai eu l’impression de me faire un nœud au cerveau avec ce mind mapping. Il représentait plutôt toutes les interrogations qui me venaient à son sujet. Une corvée de plus à l’idée de tout démêler dont je me passerai bien.

Cependant l’idée de Laurent Gounelle dans sa notion de Mind mapping, d’accepter une proportion de 30% de tâches ennuyeuses était alléchante. Donc allons-y pour le tri.

Alors on commence par inscrire ce qui fait sens pour nous au centre de la page, puis on déroule les associations d’idées dans un élan étonnamment créatif. Le résultat est surprenant. Quels types d’action pouvons nous envisager ? Une manière originale de visualiser les actions qui nous apportent le plus de sens, et par conséquence d’élaguer au maximum celles qui n’en n’ont pas.

Des idées ? Envoyez nous vos mind mapping !

Conseil n°14 : Bosser aussi pour soi

Un conseil qui me parle directement. Ecrire dans un petit carnet, ça je sais faire, j’adore d’ailleurs les petits cahiers. Un moment de pause et de réflexion rien que pour soi.

Qu’est ce que j’ai découvert aujourd’hui ?

  • un livre ? Economie et travail, petit fasticule
  • un outil, le fameux « mind mapping » du conseil n°13 justement
  • une méthode ? la méthode Nine de … découverte lors d’un interview
  • une nouvelle rencontre et oui aussi

Oui c’est vrai en l’écrivant, je prends le temps de me rendre compte qu’il y a eu de la nouveauté dans ma journée, et clairement ça fait du bien au moral.

Et si dans votre agenda de ministre, vous ne trouvez pas de créneau pour faire ce break, découvrez vite la méthode Miracle morning pour y remédier.

Allez faites nous partager ce que vous avez appris récemment !

Conseil n°15 : S’affranchir de la tyrannie des outils nomades

Oula ce conseil semble délicat à mettre en pratique. Forcément avec nos portables, difficile de résister à l’envie de vérifier ses mails plusieurs fois par jour. Alors de la à éteindre son téléphone, gros challenge mais finalement déconnecter quelques heures ça a un effet très bénéfique. Une sensation de liberté retrouvée exquise.

Première mise en pratique, profitez de votre marche matinale de 15 min pour mettre votre portable en sourdine;

On persévère … et on tente un déjeuner entier sans le nez collé sur les actus !

Prochaine étape lorsque l’on sera aguerri, un week-end entier en off.

Alors, c’est qui le patron ?

Conseil n°16 : Transmettre ses connaissances aux jeunes générations

En effet en avançant dans l’âge, il est très falorisant de guider les plus jeunes.

Que ce soit à travers du parrainage, de coup de pouce ponctuel, de suivi dans la durée, accompagner les plus jeunes permet de transmettre en quelques sortes le flambeau.

Une manière également de remercier celles et ceux qui nous ont accompagnés dans nos expériences.

Regardez autour de vous, enfants, étudiants de votre école, incubateurs de start-up, stagiaires dans votre entreprise, vos connaissances seront très utiles.

 

Conseil n°17 : Projeter tous nos désirs personnels en CinemaScope

Une méthode mise en place par l’auteur de « Petit manuel d’auto-coaching ».

1/ Se fixer des objectifs motivants et réalistes à court ou moyen terme

Des exemples très simples : avoir le sourire toute la journée, proposer à des collègues un déjeuner à l’extérieur, envoyer sa candidature pour un nouveau poste alléchant, se renseigner sur un nouveau diplôme

D’autres exemples à moyen terme : se lancer dans une nouvelle formation, obtenir une mutation à l’étranger d’ici trois ans , travailler à son compte

2/ Visualiser l’objectif atteind façon Moovie avec différents scénarios. Se mettre ainsi dans la peau de son futur moi en notant ses émotions, les détails concernant les personnages, les décors …

3/ Enfin prendre conscience du chemin parcouru : Quels ont été les moments importants ? Qui nous a aidé ? Qui nous a permis d’atteindre cet objectif ….

Découvrez  Une démarche pragmatique pour prendre sa vie en main !

Autant de conseils pratiques pour tenter de trouver du sens dans son travail. Petits conseils qu’on peut appliquer selon les jours, en douceur, dans le temps. Pour ma part j’y reviens régulièrement lorsque je sens perdre pied dans la frénésie quotidienne. Découvrez également les autres astuces qui m’aident à prendre du recul.

Faites nous partagez vos conseils, une autre approche ? Une astuce efficace ? On vous écoute !

Fondatrice d'Inventivité, agence de Créativité & Design thinking. S'il fallait tirer un fil conducteur, cela serait celui de la Créativité ! Son expertise, l'art d'apporter des solutions innovantes et rendre faisable des projets tinatesques : Lancement de nouveaux programmes aéronautiques pendant de longues années, puis création d’une start up numérique, édition d'un livre, associations dans des aventures entrepreunariales. Créer de nouveaux business plan, nouveaux services, nouveaux process ...bref vous l'aurez deviné : Créer est un art de vivre qui nourrit et embellit la vie. Tout devient enfin possible ! Spécialiste d'outils en innovation (Design Thinking, Canvas, Océan Bleu), accompagnant dans leurs défis de nombreux entrepreneurs et dirigeants depuis quelques années, j'ai nourri la conviction qu'il existe des solutions innovantes pour relever chaque défi business. Et que chacune et chacun d'entre nous porte en lui cette créativité qui permettra d'innover. De ce constat est né Inventivité. Il était urgent d'apporter des ressources spécialisées, de l'accompagnement en créativité & design thinking et des petites bulles d'oxygène pour plus de solutions créatives dans nos organisations. Sa mission : accompagner celles et ceux qui veulent libérer leur créativité, et les aider à trouver des solutions créatives pour relever les nombreux challenges de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres publications